Équipements originaux

Le gaz naturel – qu’il s’agisse de gaz naturel comprimé (GNC) ou liquéfié (GNL) – gagne en popularité comme carburant pour les véhicules de poids moyens et lourds. Le gaz naturel permet de réduire les frais de carburant, l’empreinte environnementale et le bruit de fonctionnement des véhicules qui reviennent à leur base ou qui circulent dans les corridors régionaux équipés de stations de ravitaillement en gaz naturel. Tous les principaux constructeurs de camions et d’autobus équipés d’origine offrent maintenant des véhicules neuf conçus pour le gaz naturel.

Pour vous aider, vous et vos clients qui exploitent un parc de véhicules, à mieux comprendre le gaz naturel comme carburant de transport, un nouveau guide a été conçu pour les concessionnaires. Ce guide fournit des renseignements sur le contenu énergétique du carburant, la structure de coût de ce carburant comparativement au diesel, les taxes sur le carburant, les homologations des véhicules et des stations, ainsi que les éléments de base concernant les stations de ravitaillement en GNC ou en GNL.

Comme le recours au gaz naturel comme carburant de transport au Canada reposait largement sur la conversion après-vente au lieu de l’acquisition de véhicules équipés d’origine, on assume parfois que tous les véhicules alimentés au gaz naturel ont fait l’objet d’une conversion après-vente. Pour s’attaquer à ce problème et sensibiliser davantage les gens au nombre croissant de véhicules équipés d’origine d’un système de carburant au gaz naturel au Canada, un résumé d’une page a été conçu pour expliquer les distinctions entre les véhicules équipés d’origine et ceux qui ont fait l’objet d’une conversion après-vente.

De plus, on ne comprend pas nécessairement bien que la modification d’un véhicule neuf fabriqué en usine en vue de le doter d’un système de carburant au GNC ou au GNL nécessite que l’entreprise qui procède à cette modification détienne une Marque nationale de sécurité (MNS) pour l’installation de systèmes d’alimentation au gaz naturel. Si cette entreprise n’a pas une MNS pour ce type de modification, on considère alors que le véhicule a été modifié après-vente, ce qui doit faire l’objet d’une homologation provinciale et respecter les exigences liées au Numéro d’enregistrement canadien (NEC) pour les cylindres de carburant et toutes les composantes de pression. Un résumé des exigences canadiennes en matière de conformité est maintenant disponible, tout comme un rapport plus détaillé à propos des exigences de la MNS pour l’installation de systèmes de carburant au gaz naturel.

Le passage au gaz naturel nécessite aussi plusieurs changements aux activités du parc de véhicules. Un certain nombre de feuillets d’information et de ressources connexes ont été élaborés pour aider vos clients à comprendre chacun des éléments ci-dessous :